Le trafic illicite des produits miniers engendre des manques à gagner pour l’État ainsi que pour la population. Ces irrégularités sont constatées depuis l’extraction, en passant par l’achat et la vente et impacte jusqu’à l’exportation. Un atelier de consultation relatif à l’amélioration des dispositifs juridiques pour lutter contre les trafics illicites des produits miniers a été organisé par le Ministre de tutelle, le Jeudi 14 Mars 2019, au Mining Business Center (MBC), sis à Mamory Ivato. Environ 200 participants ont répondu présents à l’appel du Ministère. Ainsi, les exploitants, les opérateurs, les employés de la douane, les partenaires, les forces de l’ordre et les organisations des sociétés civiles ont respectivement été représentés. Les participants se sont concertés afin de trouver une solution commune face à la situation. De leurs côtés, les acteurs opérant dans ce secteur ont laissé faire entendre leurs soucis concernant le code minier, la complexité de la procédure administrative, les laissez-passer, la fouille ainsi que la concurrence face aux opérateurs étrangers.

Par ailleurs, le Ministère encourage les acteurs à formaliser leurs activités pour leur profit mais également pour redresser l’économie, essor de développement de Madagascar. La bonne gouvernance des ressources minières fait partie de la politique générale de l’Etat, sous l’égide du Président de la République Andry RAJOELINA afin de gérer la situation anarchique qui règne dans le secteur. De ce fait, le défi qui attend le Ministère est majeur. En ce qui concerne le Ministère, il reste ouvert à tout dialogue et toutes suggestions pour l’amélioration des dispositifs afin de pouvoir lutter contre ce fléau sont toutes les bienvenues. Afin que la population et les localités impactées puissent bénéficier des revenus générés du secteur minier, la franche collaboration de tout un chacun est requise. L’Etat veut marquer son engagement, comme l’a martelé le Directeur de Cabinet du Ministère RAKOTONDRAZAFY Andrianjakatiana ; le département prendra des mesures, voire des sanctions vis-à-vis des irrégularités qui se produiront dans ce secteur.

Tsy fanarahan-dalàna eo amin’ny harena ankibon’ny tany

Handray fepetra ny Minisitera

Zary fatiantoka ho an’ny fanjakana sy ny vahoaka malagasy ny tsy fanarahan-dalàna misy eo amin’ny sehatry ny harena ankibon’ny tany. Miainga avy any amin’ny fitrandrahana, ny fividianana sy famarotana ka hatrany amin’ny fanondranana. Nanatanteraka atrikasa fakan-kevitra ho fanatsarana ireo fepetra hiadiana amin’ny tsy fanarahan-dalàna eo amin’ny sehatry ny harena ankibon’ny tany ny Ministera tomponandraikitra omaly 14 Martsa 2019 teny amin’ny Mining Business Center Mamory Ivato. Manodidina ny 200 eo ny mpandray anjara nahitana ny mpitrandraka, mpandraharaha, mpiara-miombon’antoka, mpiasan’ny fadin-tseranana, mpitandro filaminana, fiarahamonim-pirenena . Niara-nikaon-doha izy ireo nandritra io loa-bary an-dasy omaly tontolo io. Nifanakalo hevitra ny Ministera tetsy andaniny, sy ireo mpiantsehatra tetsy ankilany mba hikatsaham-bahaolana. Isan’ny lesoka nampitaraina ireo mpikirakira sy mpisehatra amin’ny harena ankibon’ny tany ny pitsopitsony toy ny lalàna mifehy, ny fitarazohana sy fahasarotana eo amin’ny resaka fahazoan-dalana, ny fisavana isan-tokony, ny fanjakazakan’ny vahiny.

 Tetsy andaniny ny Ministera dia namporisika hatrany ireo mpisehatra hiditra ao anatin’ny ara-dalàna ho tombotsoan’izy ireo sy hampivoatra ny toe-karena izay kitro ifaharan’ny fampandrosoana. Tafiditra anaty politika ankapoben’ny Fanjakana eo ambany fitarihan’ny Filoha Andry Rajoelina ny fiarovana sy fitantanana maharitra ny harem-pirenena. Goavana araka izany ny fanamby miandry ny fanjakana foibe, indrindra ny Minisitera voakasika, hifehezana ny tsy fanarahan-dalàna sy ny gaboraraka eo amin’ny sehatry ny harena ankibon’ny tany. Tsy voafetran’iny atrikasa iny ny fifanakalozana fa misokatra hatrany amin’ny rehetra ny Ministera amin’izay tolo-kevitra hanatsarana ity sehatra ity. Ny fiaraha-mientan’ny tsirairay no fanalahidy hiadiana sy hanafoanana izany tsy fanarahan-dalàna izany mba hipaka sy ho tsapan’ny vahoaka eny amin’ireo faritra nipoirany ny tombontsoa avy amin’ny fitrandrahana. Hiroso hatrany ny Fanjakana, nampahafantatra ny Talen’ny Kabinetran’ny Ministera RAKOTONDRAZAFY Andrianjakatiana fa aorian’iny atrikasa fakan-kevitra iny dia handray fepetra ny eo anivon’ny Ministera ary tsy hilefitra manoloana ny tsy fanarahan-dalàna misy eo amin’ny sehatry ny harena ankibon’ny tany.

PARTAGER
Article précédentATRIKASA FAKAN-KEVITRA